thumbnail
Actualités RH Gestion des talents

Le BSI : un outil de communication puissant

Présentation du BSI

Le Bilan Social Individuel (BSI) est un outil de communication RH présentant l’ensemble des éléments de rémunération et avantages sociaux dont le collaborateur a bénéficié sur l’année écoulée. Il ne doit pas être confondu avec le Bilan Social qui est un état des lieux obligatoire de la situation du personnel au sein des entreprises de plus de 300 salariés. Le BSI est à l’inverse destiné au salarié et personnalisé selon sa situation : statut, fonction, localisation, sexe, âge etc.

Plus précisément, il peut contenir les éléments suivants :

  • La rémunération fixe et variable : salaire de base, primes
  • La rémunération différée et l’épargne salariale : intéressement, participation, plan d’épargne salariale, stock-options
  • La protection sociale : mutuelle, prévoyance, retraite
  • Le temps de travail : congés, RTT, congés spéciaux, CET
  • La formation : CPF, formations suivies
  • D’autres avantages comme les transports ou voiture de fonction, la restauration, salles de sport, conciergerie, crèches d’entreprises etc.

Si ces thèmes sont privilégiés, le contenu est propre à chaque entreprise qui peut l’adapter selon ses initiatives internes ou sa culture.

Les enjeux du BSI

La mise en place d’un tel projet s’inscrit dans le développement des services aux collaborateurs. L’investissement dans un BSI s’avère pertinent notamment dans un contexte de « guerre des talents », de rareté des compétences et de concurrence forte entre les organisations. Cet outil de communication RH est adopté par de grandes entreprises mais de plus en plus de PME s’y intéressent.

La rémunération constitue un véritable moteur pour les collaborateurs. A l’échelle européenne, près de la moitié des actifs considèrent la rémunération comme la première source de motivation au travail. Elle est de fait le premier facteur d’attractivité pour intégrer une entreprise et un élément clé de la fidélisation. Pour autant, la rémunération ne se limite pas au bulletin de paie.

Le salaire étant ainsi déjà mis en avant, l’entreprise profite du lancement du BSI pour valoriser les avantages sociaux qu’elle propose. Le BSI est l’occasion de détailler ce que le collaborateur a reçu mais aussi de mentionner les avantages auxquels il a droit. A ce titre, le BSI peut servir de levier pour améliorer la communication interne de l’entreprise, souvent jugée insuffisante ou peu claire par les collaborateurs. Il constitue un rappel de la politique et de la stratégie déployées et apporte davantage de transparence sur ces sujets.

L’enjeu est aussi de faire prendre conscience aux salariés que le maintien de l’ensemble de ses avantages, souvent considérés comme acquis, représente un investissement important pour l’entreprise. Le BSI va permettre de reconnaître le travail du collaborateur, contribuer à sa satisfaction et à sa fidélisation. De cette façon, l’entreprise réduit ses coûts, notamment de recrutement lié à un turnover moins important. Au-delà de la rémunération et des avantages sociaux, le BSI renforce les facteurs d’engagement du collaborateur. L’image, les valeurs, la culture de l’entreprise sont autant d’éléments qui donnent envie au personnel de s’impliquer davantage dans l’entreprise et sur lesquelles celle-ci peut communiquer via un BSI.

La réalisation du BSI

La première étape de l’élaboration du BSI est de définir son contenu, après avoir choisi le support et les graphismes de la maquette. La deuxième étape consiste à recueillir les données souhaitées, les retraiter si besoin et effectuer des vérifications de cohérence. Une fois cette étape validée, la production finale des BSI est lancée et la distribution des BSI peut s’accompagner d’un plan de communication.

Sur la forme, les maquettes sont adaptables en fonction de la charte graphique de l’organisation et plusieurs supports peuvent être choisis (version papier, site web, fichier électronique). Le format dématérialisé mis à disposition dans un espace sécurisé est apprécié par les collaborateurs et cette démarche s’inscrit dans une politique de digitalisation RH. Ce support permet également plus de créativité et d’interactivité grâce à l’intégration des vidéos, de liens intranet, de contacts mails etc. Grâce à la mise en place de cet outil self-service, les RH rendent leurs collaborateurs acteurs de leur évolution professionnelle.

HR Path, au travers de son activité de conseil, vous accompagne dans le choix personnalisé de vos outils de travail en harmonie avec la stratégie globale de votre entreprise. Contactez-nous pour effectuer un diagnostic et établir des axes de développement.

à partager sur :


Contacter nos experts